Les axes de compétence d’Excel

icone_strategie_commerciale Tous secteurs d'activitébannière _strategie_comerciale
Y a-t-il une compétence Excel ?
Les retours de nos clients et nos expériences du recrutement nous ont menés à l’observation suivante : il est très difficile de s’auto-évaluer en Excel et de fournir à son interlocuteur une description précise de l’étendue de ses connaissances en la matière. Demandez à un collaborateur quel est son niveau d’Excel et il vous répondra certainement sur une échelle sophistiquée allant du « de base » au « bon niveau », en passant par l’incontournable « oui, je me débrouille »... Aucune grille de lecture commune, et même aucun élément commun de langage, n’ont été fournis aux utilisateurs pour pouvoir se situer clairement et progresser de manière structurée en Excel. C’est pourquoi nous avons analysé son utilisation et avons tenté de l’objectiver.

Rationaliser son approche
Cette conceptualisation nous amène à distinguer 4 familles de fonctionnalités au sein de l’outil : l’organisation de la donnée, le format, l’analyse, et la gestion des fichiers. Ces 4 familles représentent les axes de développement de tout utilisateur dans son apprivoisement de l’outil ; rationaliser son approche d’Excel revient donc à s’évaluer sur ces axes pour pouvoir se fixer des objectifs de développement sur chacun en fonction de ses besoins d’utilisation. Le niveau requis sur tel ou tel axe dépend en effet du type de livrables attendu par les interlocuteurs. Il est par exemple différent, sur l’axe format, entre la création d’une fiche de coordonnées de contacts à imprimer, plutôt stable dans le temps, et un tableau de suivi des factures où des codes couleurs dynamiques devront être appliqués. Pour chaque famille de fonctionnalités, l’utilisateur pourra distinguer un ensemble de niveaux qui constituent son échelle d’évaluation et d’objectif.
Bien sûr, la création d’une grille d’évaluation prend du temps et doit être créée par des utilisateurs plutôt avertis.

Comment progresser ?
Au risque d’en décevoir certains, il faut bien se rappeler que la progression en Excel, comme pour tout autre outil informatique, passe inévitablement par la pratique. Vous pouvez toutefois distinguer deux types d’approches : la progression par évolution sur des cas rencontrés, et le développement par l’apprentissage de nouvelles techniques précises.

Dans le premier cas, il s’agit pour l’utilisateur de gagner du temps et de la pertinence sur des tâches déjà accomplies de manière moins efficace. Dans le second cas, l’utilisateur se donne les moyens d’accomplir des tâches actuellement en-dehors de son périmètre de compétence.

Quelque soit le type de progression, les bénéfices principaux restent les mêmes pour l’équipe : gain de temps, d’autonomie, de structure et de sérénité !
Ċ
Marketing SalesWay,
26 juin 2012 à 04:27
Comments